Logo surlefildeparis
plan coup3

histoire des moeurs

  • 19e - FRANKLIN - Vie privée d'autrefois


    Alfred FRANKLIN. La vie privée d'autrefois. Arts et métiers, modes, mœurs, usages des parisiens du XIIe au XVIIIe siècle d'après des documents originaux ou inédits. Paris, Librairie Plon, 1887-1902

    Chaque volume in-12, broché, pagination diverse, couv. lég. salie, brochage parfois fragile. Prix à l'unité. alfred Franklin, vie privee d'autrefois, histoire de paris, plon, modes, moeurs, usages des parisiens, 1887, 1902

    La fabuleuse série « La Vie privée d'autrefois » compte 27 volumes, dressant une histoire de la vie privée des Parisiens jusqu'à l'Empire. Loin de la Grand Histoire, le bibliothécaire et historien Alfred Franklin choisi de raconter une sociologie de la vie privée, des mœurs et des coutumes par des thèmes transversaux tels la gastronomie, la médecine ou l'éducation.

    Les Soins de toilette. Le Savoir-vivre. 1887, 223 + 16 p. 45€

    La Cuisine. 1888. 265 p. 60€

    Les Repas. 1889. 300 p. 60€

    Variétés gastronomiques. 1891. 280 p. 60€

    Ecoles et Collèges. 1892. 314 p. 45€

    Les Médecins. 1892. 305 p. 45€

    Le Café, le Thé & le Chocolat. 1893. 319 p. 60€

  • 19e - LURINE - 13e arrondissement 1850


    Louis LURINE. Le Treizième arrondissement de Paris. Paris, F. Lamiche, 1850

    paris, histoire, louis lurine, 13e arrondissement, treizieme arrondissement, lamiche, 1850, edition originale, reliure, moeurs In-8, plein papier mandarine à la bradel, pièce de titre maroquinée, titre et faux-nerfs dorés, couv. illustrée couservée, 354 p. Infimes frottements en couv., dos légèrement passé, papier uniformément bruni. 300€

    Rare édition originale de cette non moins rare étude sur les mœurs des Parisiens. Alors que Paris ne compte encore que 12 arrondissements, Lurine en étudie ses marges, ses amours cachées, ses couples illégitimes, mêlant souvenirs, anecdotes et aphorismes. Avec des vignettes illustratives in-texte.

    « Je me persuade que le 13e arrondissement a servi de refuge, de cachette, de nid, de boudoir, dans tous les temps, dans tous les siècles, aux amours faciles, aux folies galantes, aux passions heureuses de la grande ville. »

Banniere bas