Mobile Joomla Templates by Best Web Host

Aménagement du Jardin des Halles, 1975-1981 : ensemble de 2 documents
- Ville de Paris. Orientations d'urbanisme. Aménagement du jardin des Halles. [c. 1975] Projets d'aménagement du Jardin des Halles, Paris, 1975-1981

In-folio à l'italienne (42 x 30 cm), reliure spirale noire, couv. de papier fort vert anis imprimé, [38 planches recto + 6 planches imprimées sur rhodoïd]. Petite mouillure sur l'ensemble du volume au coin inférieur droit, défauts à la spirale.

Document édité à petit nombre par l'Atelier Parisien d'Urbanisme en prévision de l'aménagement du jardin des Halles à Paris, ultime phase des pharaoniques travaux qui ont irrémédiablement transformé le cœur de Paris dans les années 1970.

Privilégiant l'image, cet album suit un plan rigoureux (La situation actuelle - La trame historique - Le raccordement au quartier - Comparaisons d'échelle - Traitements de jardins parisiens) et alterne plans et photos. Les textes sont imprimés sur papier fort et les documents iconographiques sur papier photo. L'usage ingénieux des rhodoïds permet notamment une comparaison d'échelle entre le futur jardin des Halles, la place Saint-Marc à Venise, le jardin du Luxembourg et celui du Palais-Royal.

Dossier coordonné par Jean-Claude Bernard, Gérard Bureau, André-Yves Dupuis, Wladimir Mitrofanoff, André Schuch (architectes), Daniel Collin (paysagiste), Jean-Philippe Lenclos (coloriste) et Thierry-Jean Bloch (ingénieur-structures). Photographies de la Préfecture de police, de la Documentation française et de l'Institut géographique national. Documentation et enquêtes : APUR.

- Louis ARRETCHE, Claude et François-Xavier LALANNE. Le Jardin des Halles. SEMAH. Juin 1981

In-folio à l’italienne (60 x 42 cm), reliure spirale de plastique noir, 21 planches non foliotées dont la couv. illustrée protégée d’un rhodoïd avec titre imprimé. Petites mouillures marginales en couv.

Document original, à diffusion interne de la SEMAH (Société d’économie mixte d’aménagement des Halles, créée en 1969), présentant le projet définitif d’aménagement du jardin des Halles, dont la réalisation débute en cette année 1981.

Avec : plan d’ensemble en blanc sur fond noir ; noms des concepteurs et collaborateurs ; photo couleurs pleine page de la maquette ; plan d’ensemble du jardin ; plan à rez de jardin ; coupes et élévations nord-sud, est-ouest et rue Berger ; plan en couleurs des cheminements piétons sous rhodoïd légendé ; plan en couleurs des plantations ; plan d’aménagement de la pointe Saint-Eustache ; coupe du jardin, des serres et de la piscine ; vue axonométrique et coupe de la Nymphée ; promenade dans le jardin composée de 8 tirages photographiques (17,7 x 11,7 cm) en couleurs présentant des détails de la maquette ; plan de détail de la première phase de réalisation ; élévations des aménagements végétalisés de la Galerie Berger, du Pavillon du Mail et du Pavillon Berger ; plan du Jardin des enfants ; Vue axonométrique du Jardin des enfants ; plan des contraintes programmées en infrastructures.

L’espace finalement occupé par le jardin a connu moult péripéties avant l’adoption de ce projet définitif. Un temps envisagé pour l’implantation du ministère des Finances puis du Centre Français de Commerce International (CFCI), il est définitivement validé par Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Trois projets sont d’abord retenus : ceux de Bofill, de Bernard de La Tour d’Auvergne et de J.-C. Bernard. Les Parisiens, consultés, votent à 60 % pour ce dernier mais, en 1979, Jacques Chirac présente à la presse le nouveau plan de l’APUR et le projet de Louis Arretche pour le jardin, épaulé par François Lalanne pour l’architecture végétale, par son épouse Claude pour le Jardin des enfants et avec le concours du paysagiste Jacques Vergely. Le jardin, ultime parcelle du projet global à sortir de terre, est finalement inauguré en 1986, un an après le Nouveau Forum de Chemetov.

L'ensemble : 750€

 

Banniere bas