Mobile Joomla Templates by Best Web Host

♦ Eugène SUE, Le Juif errant, Les Mystères de Paris. Paris, Imprimerie Édouard Blot, s.d. (circa 1855).

In-4 relié demi-basane brun, 344 et 376 p.Eugène Sue, Juif errant, mystères de Paris, Imprimerie Blot, 1855, paris, roman, feuilleton Dos à nerfs, titre doré. Texte sur deux colonnes. Nombreuses illustrations au noir in-texte signées Best-Leloir, Karl Girardet, Gavarni... (Le Juif errant) et J.A. Beaucé, G. Staal... (Les Mystères de Paris). Etat correct. Coins émoussés, plats frottés. 150€

Les deux romans phares d'Eugène Sue initialement publiés en feuilletons (1844 et 1842) sont ici réunis en un seul volume. Sue a sondé dans ses Mystères les entrailles d’une cité avant sa métamorphose, un dédale de rues où patauge le petit peuple dont les turpitudes ont fasciné les lecteurs du temps.

Le succès s’est répété pour Le Juif errant, qui vit le nombre des abonnés du Constitutionnel passer de 3600 à 23 600 lorsque la revue publia le feuilleton. Réquisitoire contre le fanatisme religieux, le roman suscita une véritable « jésuitophobie » au milieu du XIXe siècle.

« Des malades ont attendu pour mourir la fin des Mystères de Paris ». (Théophile Gautier)

Banniere bas