Mobile Joomla Templates by Best Web Host

Littérature, théâtre, poésie

Ci-dessous, quelques romans, poésies et pièces de théâtre en langue française, la plupart en édition originale, parfois avec envoi autographe signé de l'auteur, échantillon des rayons de la librairie.

N'hésitez pas à me contacter pour toute question sur ces ouvrages. 

 


XVIIIe et XIXe siècles

[Comedia dell’arte] Évariste GHERARDI. Le Théâtre italien ou le recueil de toutes les scènes francoises qui ont été jouées sur le théâtre italien de l’hostel de Bourgogne. 6 volumes, 1694-1717. 

gherardi theatre francais comedia del arteIn-12, plein veau de l’époque, dos à 5 nerfs orné. Tome I : chez Guillaume de Luyne et chez le Sieur Gherardi, 1694, 545 p. ; T. II : chez Jean-Baptiste Cusson et Pierre Witte, 1700, 552 p. ; T. III : chez J.-B. Cusson et P. Witte, 1700, 614 p. + 8 p. de musique ; T. IV : Amsterdam, chez Adrian Braakman, 1701, 452 p. + 36 p. de musique ; T. V : chez J.-B. Cusson et P. Witte, 1700, 549 p. + 24 p. de musique ; T. VI : Paris, chez Pierre Vitte, 1717, édition nouvelle revue avec beaucoup d’exactitude, 544 p. + 40 p. de musique. Reliure en état correct, coiffes et coins émoussés, marques d’une ancienne reliure au dos de 2 vol., tunnel de ver sur un volume, quelques épidermures, reliures solides, intérieur frais. 650€

Complet en 6 tomes et 55 pièces. Les tomes II à VI sont enrichis de frontispices ainsi que « d’estampes en taille-douce à la tête de chaque comédie, à la fin de laquelle tous les airs qu’on y a chantez se trouvent gravez notez, avec leur basse-continue chiffrée. » 5 frontispices et 42 gravures en tête des comédies. Les Comédiens italiens du Roi se produisirent en langue française de 1683 à 1697, date à laquelle ils furent bannis de France pour offense au roi Louis XIV. Leur production fut collectée par l’acteur et Arlequin Évariste Gherardi.

Édouard FLOUVIER, Nouvelle Galerie des artistes dramatiques vivants. Paris, Librairie théâtrale, 1855.

Flouvier artistes dramatiques 1855Deux tomes en un vol. Fort in-4 plein chagrin rouge, premier plat orné de filets et de fleurons dorés, dos à 5 nerfs orné, tranches dorées. n.f. [262, 250 p. dont 34 + 29 gravures sur les 80 annoncées]. 750 €

Une galerie de 80 artistes dramatiques contemporains (comédiens et chanteurs), avec les portraits en pied des principaux comédiens de Paris peints et gravés sur acier par Charles Geoffroy, qui signe également un superbe frontispice (cf p. 2). « Chaque portrait est accompagné d’une notice biographique et d’une appréciation littéraire contenant des détails particuliers sur la vie de l’artiste » par Alexandre Dumas, Albert Cler, Arnould, Théophile Gautier... et surtout une notice (4 p.) de Baudelaire sur Rouvière en originale ! L’ouvrage est précédé d’une introduction par Édouard Flouvier.

[Claude-Emmanuel Lhuillier dit CHAPELLE, et François Le Coigneux de BACHAUMONT], Voyage de Chapelle et Bachaumont. Avec les poésies du Chevalier d’Aceilly. À Amsterdam, chez Zacharie Chastelain, 1751, 170 p.

voyage chapelle bachaumontIn-12, reliure plein veau havane marbré, dos orné de motifs floraux dorés, tranches rouges. Défauts d'usage. 90 €

Ex-libris ancien du Chevaler de Champfleury sur le 2e plat, ex-dono et armes en page de titre. Réédition de l’épique voyage, davantage gastronomique que touristique, en vers et en prose, de deux joyeux comparses à travers la France. L’édition est augmentée de poésies diverses de Chapelle ainsi que des épigrammes de Jacques de Cailly.

[Théâtre] Recueil factice de trois pièces dramatiques :BEAUMARCHAIS, Eugénie, drame en cinq actes et en prose, avec un essai sur le drame sérieux. À Paris, chez Merlin, Libraire, 1767 ; DELAVIGNE,  L’École des vieillards, comédie en cinq actes et en vers. À Paris, chez les éditeurs J.-N. Babba et Ladvocat, 1823. D’ÉPARGNY, Lancastre, ou l’Usurpation, pièce en cinq actes et en vers. Paris, Peytieux, 1829.

Théâtre Drames Beaumarchais Delavigne D Epargny

In-8, 118 + 167 + 156 p. Reliure demi-basane bleu-nuit à coins.Reliure propre. Coiffe inférieure légèrement émoussée. Intérieur frais en dépit de quelques rousseurs et de manques sans conséquence sur le texte. 250€

Il s'agit de l'édition originale pour la pièce de Beaumarchais, enrichie de 5 figures en taille-douce (Gravelot), publiée l’année de sa première représentation sur le Théâtre de la Comédie-Française ; Delavigne est en 2e édition ; Lancastre enfin est en originale, avec mention de second tirage. Réunion de trois pièces autour de la femme, de l’amour et de la fidélité.

 Alfred de MUSSET. Un Spectacle dans un fauteuil. Librairie d’Eugène Renduel, 1833.

theatre musset spectacle fauteuilIn-8, reliure demi-veau lie-de-vin, dos lisse, 288 p. Intéressante et sobre reliure au chiffre d’un certain "Jenotte, rue de la Madeleine". Aucune rousseur. 450€

Edition originale de l’un des premiers titres, et non des moindres, de Musset. Echaudé par l’échec de sa première comédie, La Nuit vénitienne (interrompue après seulement deux représentations en 1830), il renonce pour longtemps à faire jouer ses pièces. En 1833, il réunit en un volume La Coupe et les Lèvres (poème dramatique), A quoi rêvent les jeunes filles (comédie) et Namouna (conte oriental), précédés de la fameuse adresse « Au lecteur » et de la dédicace « à M. Alfred T*** » (Alfred Tattet, proche ami de Musset). L’indication scénique première d’A quoi rêvent les jeunes filles (« La Scène est où l’on voudra ») est révélatrice du mépris de son auteur pour d’éventuelles représentations à venir. Du théâtre à lire au coin du feu.

[MUSSET] Eugène de MIRECOURT, Alfred de Musset. Paris, J.-P. Roret et Cie, 1854.

Musset par Mirecourt livreIn-18, 95 p. broché. Bon état. Exemplaire légèrement gauchi, quelques rousseurs. 35€

Portrait de Musset par Gervais en frontispice ; fac-similé d’une lettre autographe de Musset adressée à Augustine Brohan, de la Comédie-Française en fin de volume. Eugène de Mirecourt venait de lancer en 1854 sa galerie des « Contemporains », portraits au vitriol des personnalités du temps, qui lui valurent moult procès. Cette biographie succincte de Musset, trois ans avant sa disparition en 1857, est moins mordante et témoigne de l’intérêt du polémiste pour son sujet. L’annonce de la publication provoqua des réponses acerbes de George Sand que Mirecourt ne manque de proposer en annexe.


XXe siècle

André SALMON. Prikaz. Paris, La Sirène, 1919.

salmon, livre ancien, prikaz, la sirène, 1919, edition originale, envoi, dedicace, kislingPetit in-12 broché, [64 p.]. Bel état, couverture légèrement fragilisée. 400€

Edition originale, un des 750 exemplaires sur Papier anglais (exemplaire d’auteur, non numéroté), après 25 vergé. Envoi autographe « à Kisling / son / André Salmon / 1919 » à l’encre.

Recueil de poésies écrites à partir de 1914, « un premier essai de poésie substituant aux saisons du vieux lyrisme le climat instable de l’inquiétude universelle ».

Jean COCTEAU. Férat. Avec 32 reproductions en phototypie. Rome, Editions de Valori Plastici ; Paris, G. Crès et Cie, 1924.

cocteau, serge férat, paris, crès, 1924, edition originale, illustrations, cubiste, apollinaire, albert-birotPetit in-8 broché, couverture illustrée, 12 p. + 32 illustrations à pleine page. Couverture légèrement salie, intérieur frais. 90€

Bel hommage de Jean Cocteau à Serge Férat (1881-1958), né à Moscou et arrivé en France en 1900.

Peintre et décorateur « cubiste », il relança la revue Les Soirées de Paris et réalisa en 1917 les décors et les costumes des Mamelles de Tirésias de son ami Guillaume Apollinaire, dans une mise en scène de Pierre Albert-Birot.

Charles-Ferdinand RAMUZ. L’Amour du monde. Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1925.

ramuz, amour du monde, paris, plon-nourrit, 1925, edition originale, litterature, suisse, lafuma, livre ancienIn-8 broché, non rogné, témoins conservés, 224 p. Rousseurs sur les témoins, petite déchirure sans manque à la couverture. 60€

Edition originale, un des 212 exemplaires sur papier pur fil des papeteries Lafuma à Voiron, premier papier. Troisième volume de la collection « Le Roseau d’or. Œuvres et chroniques ».

Une petite bourgade tranquille au bord d’un lac… et soudain le cinéma arriva…

Mathilde POMÈS, Ferveur. Paris, À la Jeune Parque, 1928.

Mathilde Pomès Ferveur poésieIn-8, 113 p., broché sous couverture rempliée. Bon état. Plats légèrement jaunis. Dos déchiré en queue sans gravité. Intérieur frais. 100€

Edition originale. Un des 400 sur vélin pur fil Vidalon. Lettre-préface en fac-similé de Paul Valéry, eau-forte en frontispice et cul de lampe de J.-E. Laboureur. Avec un envoi de l’auteur à Madame Garcia Calderón.Mathilde Pomès, traductrice majeure d’auteurs espagnols et grande amie de P. Valéry et de V. Larbaud, signe ici son premier recueil de poèmes : des textes courts, élégants, amoureux, dédiés aux poètes du temps. Proche de la communauté ibérique parisienne, elle noue de profondes amitiés notamment avec Garcia Lorca, Manuel de Falla et Ventura Garcia Calderón, dont l’épouse est la dédicataire de cet exemplaire.

André BRETON. L’Amour fou. Paris, NRF, Gallimard, collection « Métamorphoses III », 1937.

andré breton, amour fou, nrf, gallimard, 1937, photo, man ray, brassai, dora maar, cartier-bressonIn-8 broché, 176 p. + 20 photographies hors texte à pleine page. Vendu

Edition originale et premier tirage sur papier de châtaignier, après 9 Japon et 35 pur-fil.

Avec 20 photographies en hors-texte illustrant le propos et témoignant de ce « hasard objectif » développé par l’auteur, signées Brassai (4), Man Ray (7), Dora Maar (6) et Henri Cartier-Bresson.

Lewis CARROLL, La Chasse au Snark. Agonie en huit crises. Paris, Librairie José Corti, 1940.

Lewis Carroll Chasse au Snark CortiIn-8, 29 p., broché. Bel exemplaire, quelques rousseurs. 90€

Un des 250 sur Alfa après 5 Madagascar. Edition originale de la traduction d’Henri Parisot. C’est en 1934 qu'André Breton suggère à Henri Parisot de traduire les poèmes de Lewis Carroll en Français. Après la publication de Fantasmagorie en 1939, Parisot s’attaque à l’agonie l’année suivante pour offrir au Snark une seconde traduction, onze ans après celle d’Aragon.

L’équipage était au complet : il comprenait un Portier – Un fabriquant de Bonnets et Capuchons – Un Avocat, pour aplanir leurs différends – Et un Prêteur sur gages, pour évaluer leurs biens.

L’Eternelle revue. Nouvelle série. N°1 à 5-6. Paris, éditions de la Jeune Parque. 1944-1945

eternelle revue, nouvelle série, complete, jeune parque, 1944, 1945, paul eluard, picasso, aragon, queneauIn-8 brochés, couverture illustrée, pagination variable. Vendu

Collection complète de cette deuxième série (la première série, créée dans la clandestinité par Paul Eluard, comprenait 2 numéros) dirigée par Louis Parrot. Les couvertures sont illustrées d’un même dessin de Picasso monochrome de différentes couleurs. Avec les signatures de Sartre, Leiris, Aragon, Ponge, Max Jacob, Elsa Triolet, Eluard, Tardieu, Queneau, Prévert, Tzara, Hugnet, Mandiargues, Char, Edmond Jabès, etc.

Jean COCTEAU. Renaud et Armide. Tragédie en trois actes, en vers. NRF, 1945.

cocteau renaud armide berard illustreIn-4 broché, 155 p. Bel exemplaire, pli sur le dos. Chemise cartonnée endommagée. 180€

Un des 355 ex. sur vélin blanc B.F.K. de Rives. Avec 30 superbes illustrations originales lithographiées de Christian BERARD, qui signa les décors de cette pièce en vers, dans l’esprit des tragédies classiques, créée avec succès en 1943 à la Comédie-Française. Cocteau en signa la mise en scène et envisagea d’offrir le rôle titre à Jean Marais, finalement remplacé par Maurice Escande. Si l’auteur s’avouera finalement déçu par le jeu des acteurs, il n’en fut pas moins subjugué par le décor de Bérard.

Robert SCIPION, Prête-moi ta plume. Paris, « La plume au vent », Gallimard, 1946.

Scipion Prête-moi ta plume gallimard 1946In-12, 216 p., broché. État correct. Couverture légèrement roussie. 25€

Edition originale. Pas de grand papier. Achevé d'imprimer du 15 février 1946. Première publication de la collection « La plume au vent » dirigée par Raymond Queneau chez Gallimard. Le n°2, Vercoquin et le Plancton de Boris Vian, ne verra le jour en librairie qu’en janvier 1947. La collection ne comptera finalement que trois titres avant de disparaître corps et biens. Ce premier roman de Robert Scipion donne non seulement le ton de la collection (des romans « pas très habillés et pas mal insolents », dixit la 4e de couverture attribuée à Queneau) mais également de son œuvre future : le pastiche humoristique et la réécriture. Prête-moi ta plume, sous l’habillage d’une intrigue policière, est l’occasion pour le jeune écrivain de s’essayer à la parodie de style des auteurs du temps : Cocteau, Mauriac, Queneau, Sartre, Céline, Aymé, etc. s’y côtoient drôlement. 

Léon-Paul FARGUE. Portraits de famille. Paris, J.B. Janin, 1947

fargue, portraits de famille, paris, janinv 1947, edition originale, livre ancien, envoi, autographe, dedicace, emmanuel sougez, photographeIn-12 broché, 232 p. + 11 illustrations hors texte. Premier plat partiellement détaché, traces de scotch, cachet de propriétaire, intérieur frais. 100€

Edition originale sur alfa (service de presse). Envoi autographe signé de l’auteur à Emmanuel Sougez. Avec un portrait de l’auteur par Denise Lannes en frontispice et dix portraits photographiques. Des souvenirs de Fargue tout en subtilité, évoquant un à un Verlaine, Mallarmé, Colette, Paul Valéry, Francis Jammes, Saint-Exupéry, Max Jacob ou encore Ricardo Vines.

Panaït ISTRATI, Les Chardons du Baragan. Paris, Aux quatre coins du Monde, Société d’éditions françaises et internationales, 1947.

Les Chardons du Baragan IsratiIn-4, 149 p., broché, couverture rempliée. Bel exemplaire, dos insolé. 85€

Édition de luxe illustrée de 30 compositions originales en couleurs de L. Screpel. Un des 2000 sur vélin de Torpes, après 100 Rives. L’écrivain roumain d’expression française Panaït Istrati fit initialement publier son roman Les Chardons du Baragan en 1928 chez Grasset. Un roman d’apprentissage poétique et politique aux couleurs exotiquement slaves.

 

André DEMAISON. La Comédie des animaux qu’on dit sauvages. Illustrations originales en couleurs de Paul JOUVE. Paris, Editions Rombaldi, 1950.

demaison jouve comedie animaux sauvagesIn-8, reliure en papier décoré et premier plat en étain repoussé reprenant une illustration de l’ouvrage. 171 p. Séduisante reliure aux contreplats toilés et décorés dans des teintes « havane », deux feuillets dorés avec reproductions de dessins de Jouve au trait contrecollés. Vendu

Edition numérotée sur vélin crème des papeteries de Rives. Avec 5 belles illustrations hors-texte de Jouve, l’un des maîtres de l’art animalier du XXe siècle, gravées sur cuivre et rehaussées au pochoir. Quatre des six chapitres avaient été publiés dans Le Livre des bêtes qu’on appelle sauvages, qui avait connu un beau succès en 1929 et valu à son auteur le Grand Prix du roman de l’Académie française.

 Boris VIAN, Le Goûter des généraux. Collège de ‘Pataphysique, 1962.

boris vian gouter des generaux pataphysiqueIn-8 broché, couverture tricolore illustrée, 68 p. 450 €

Edition originale posthume. Tirage à 201 exemplaires. Un des 169 exemplaires sur papiers d’affiche multicolores (celui-ci non numéroté). Illustrations de Siné. Le Collège de ‘Pataphysique, dont Boris Vian était Satrape, avait envisagé avant la mort de son auteur d’accueillir son théâtre dans ses publications. Le Goûter des généraux est la seconde pièce de Vian à sortir des presses pataphysiques. Cette drôle de charge « pro-civile », écrite en 1952, n’avait trouvé de metteur en scène suffisamment téméraire pour la présenter sur scène.

Diverses publications ‘pataphysiques des années 1950 à 1980 sont disponibles à la librairie.

♦ Boris VIAN, Et on tuera tous les affreux. Mis en image par Alain Tercinet. Paris, Eric Losfeld éditeur, 1967.

Grand in-4, 218 p., cartonné souEt on tuera tous les affreux boris vian tercinet Losfelds jaquette illustrée. Vendu

Un an après Barbarella, Eric Losfeld, le premier éditeur posthume de Boris Vian, a fait appel à Alain Tercinet, dessinateur et surtout spécialiste du jazz, pour cette magnifique publication pop dont le découpage de la maquette restitue l’esprit « feuilleton » du début.

Ce troisième opus signé Vernon Sullivan, traduit de l’Américain par Boris Vian, vit le jour en feuilleton dans l’inénarrable France-Dimanche en 1948. Après 11 livraisons, l’auteur se voit prier d’offrir aux lecteurs outrés un condensé de la fin du roman (« Nos lecteurs nous excuseront de n’avoir pu en donner dans ces colonnes qu’une version expurgée, mais la grande diffusion de ce journal a nécessité certaines coupures… »), qui sera finalement publié aux bons soins des éditions du Scorpion. Et on tuera tous les affreux est de très loin le plus déconnant des romans signés Sullivan. Abandonnant la lutte des Noirs, Boris Vian signe une épopée frénétique mêlant intrigue policière, érotisme et science-fiction.

Librairie Sur le fil de Paris / LIVRES ANCIENS ET MODERNES / 2 rue de l'Ave Maria - 75004 Paris

Banniere bas