Mobile Joomla Templates by Best Web Host

- 1889 - EXPOSITION UNIVERSELLE


J. JONCHEZ. Tour de Nesle. Imp. Floucaud, 38 rue Lecourbe et 36 rue des Petits-Champs. [1889] jonchez, tour de nesle, floucaud, 1889, exposition universelle, paris, affiche, originale, attraction, motte-piquet

Affiche 124 x 92 cm, entoilée. Belle épreuve, restauration en partie supérieure. 650€

Affiche promotionnelle pour l’attraction « Tour de Nesle » qui s’est tenue en marge de l’Exposition Universelle de 1889, entre les rues Dupleix, d’Ouessant et l’avenue de la Motte-Piquet.

« Cette remarquable institution de la Tour de Nesle, avec tous les divertissements nouveaux et curieux qui y sont annexés, constitue une attraction de première grandeur auprès des Parisiens et du public de l’Exposition ».

 « Nous la voyons aujourd’hui reconstruite telle qu’elle était alors. C’est tout près du Champ de Mars, avenue de Lamotte-Piquet, sur un vaste emplacement de plus de douze mille mètres, que s’élève, fière et superbe, la fameuse Tour haute de vingt-six mètres, grosse, ronde, un peu massive et accouplée à une seconde tour plus légère et plus élevée de trente-trois mètres, dans laquelle est pratiqué un escalier à vis qui dessert la tour principale 

et qui conduit jusqu’à la plate-forme supérieure. De là on découvre une admirable vue sur Paris et les environs"

« Bien d’autres attractions lui sont en outre réservées. Citons tout d’abord un théâtre très vaste où l’on peut applaudir les exhibitions les plus nouvelles, des clowns inédits et des divertissements exécutés par un corps de ballet composé de 24 danseuses et de premiers sujets, sous l’habile direction de M. Mingal ; une Cour de Justice, présidée et dirigée par M. Albert Carré, directeur du Vaudeville, dans laquelle est jugé Ravaillac et son représentés le légendaire procès de la Truie, celui de Manon Lescaut et le jugement de Jeanne d’Arc, le tout avec le concours d’artistes de nos grandes scènes parisiennes. La salle d’audience dans laquelle sont représentées ces causes historiques et dramatiques est la copie exacte de celle du grand Chatelet. »

In L’Exposition de Paris (1889), publiée avec la collaboration d’écrivains spéciaux. Librairie illustrée, 1889. t. 1, p. 134

Banniere bas